Césarine : infos sur la césarienne  
Presse      Césarine vous a aidé(e) ? Aidez Césarine !Soutenez l'association      ContactContact     
Association Césarine, césarienne, AVAC
Association Césarine: échange, soutien et information autour de la naissance par césarienne.

Déroulement général d'une césarienne

Comment se déroule une césarienne ? Cette page tente de répondre à cette question dans le cas général, car les protocoles peuvent varier légèrement d'une maternité à l'autre.

Cas de la césarienne en cours de travail

Vous êtes en train d'accoucher, et soudain, il faut faire une césarienne. Comment cela se passe-t-il ?

On vous conduit en salle de césarienne et on vous installe sur la table. Certaines tables sont chauffantes, si vous avez froid on peut ainsi vous réchauffer un peu. Sinon vous pouvez demander à ce qu'on mette un drap sur vos épaules.

S'il ne l'était pas déjà, votre pubis sera rasé. Suivant les maternités, il s'agira d'un simple rasage du haut du pubis ou d'un rasage intégral. A noter que la tondeuse semble préférable au rasoir jetable dans le cadre de la prévention des infections nosocomiales (CCLIN, page 53).

On vous déshabille et on vous coiffe de la charlotte en papier.

On vous proposera peut-être un comprimé ou une boisson qui permet d’éviter les vomissements pendant l’intervention. A ce stade, il est encore possible de demander un calmant pour être plus détendue pendant l’opération.

Si vous êtes déja sous péridurale, l’anesthésiste rajoute une dose supplémentaire de péridurale.
Sinon, on vous anesthésie : le plus souvent on posera une rachi-anesthésie (la plus rapide à prendre effet) mais si elle est contre-indiquée pour vous ou si le temps presse, il s'agira d'une anesthésie générale (voir la page de ce site consacrée à l'anesthésie).

On vous allonge, les bras en croix. Selon les maternités, on vous attachera les bras ou non.

Pendant ce temps, s'il est prévu qu'il vous rejoigne, le papa est en train de s’habiller avec la charlotte, les chaussons et la blouse pour vous rejoindre en salle de césarienne.

On vous nettoie à la bétadine, du nombril jusqu'en haut des cuisses.

L'aide-opératoire posera alors le "champ", un drap tendu sur votre buste puis relevé à la verticale à hauteur du ventre pour vous empêcher de voir les gestes du chirurgien.

L'anesthésiste procèdera ensuite à des tests pour vérifier votre insensibilité, tests qui consistent à passer un glaçon sur votre ventre ou à pincer la peau. Si vous ne sentez pas le froid ou la douleur, c'est endormi, dans le cas contraire, l'anesthésiste renforcera la péridurale.

Les appareils pour mesurer vos constantes pendant l’opération sont posés : tensiomètre, pouls, fréquence cardiaque. Vous aurez donc un capteur sur la poitrine et un autre sur l'un de vos doigts.

Si le chirugien utilise un bistouri électrique, on vous posera une plaque métallique sur la cuisse, pour faire masse.

Certaines femmes préfèrent qu’on leur commente tous les stades de la préparation et de l’intervention, d’autres préfèrent ne rien en savoir : affirmez vos choix à ce moment-là !

Votre mari entre (si sa présence est autorisée), se place à côté de votre tête et l'opération commence.

Votre bébé naît...

La suite, dans la section Après.

Cas de la césarienne programmée

Lorsque la décision de césarienne programmée est prise, votre gynécologue vous donnera rendez-vous à la maternité, souvent la veille de la naissance de votre enfant.

L'admission :

Vous entrerez dans l'établissement et vous présenterez à l'accueil pour l'enregistrement de votre séjour. En règle générale, on vous demandera de venir la veille au soir. Cependant, certaines maternités acceptent que vous vous présentiez le jour J, même si votre césarienne est programmée tôt le matin. Dans ce cas, vous devrez vous présenter à jeûn (au moins 8 heures sans manger, ni boire).

Une infirmière vous emmènera dans votre chambre où vous pourrez vous installer.

Selon le moment de votre arrivée, vous pourrez être amenée à rencontrer divers intervenants médicaux : sage-femme pour un monitoring et/ou une échographie de contrôle, anesthésiste pour un dernier point avec vous (vous l'avez normalement déjà vu vers 8 mois de grossesse) et pour vous expliquer brièvement le déroulement de l'intervention. Vous verrez peut-être le gynécologue qui fera naître votre enfant, et pourrez discuter des derniers points qui vous tiennent à coeur, sur la présence éventuelle d'un(e) accompagnant(e) (le père, le plus souvent), et l'accueil de votre enfant. Si vous êtes arrivée le jour de votre césarienne, il est probable que vous voyez l'anesthésiste et le gynécologue au bloc, et non dans votre chambre.

Dans votre chambre, une infirmière passera pour procéder au rasage de votre pubis (si vous ne l'avez pas fait par vous-même auparavant). Elle vérifiera probablement que vous n'avez pas de vernis sur vos ongles (pour le capteur du bloc opératoire), et vous installera peut-être une voie veineuse. Si la date de votre dernière prise de sans est trop ancienne, il est possible qu'elle vous refasse une prise de sang pour l'anesthésie. Elle vous fournira le nécessaire (bétadine...) pour votre douche et vous donnera une chemise de l'établissement à porter pour la césarienne. Si vous êtes entrée la veille de la césarienne, elle pourra vous proposer un cachet léger pour diminuer votre appréhension et vous aider à dormir. Vous dînerez d'un repas léger, puis vous dormirez (peut-être), dans l'attente de l'intervention du lendemain. A partir de minuit, vous ne serez plus autorisée à boire, ni à manger, afin de vous présenter à jeûn à la césarienne.

Les brancardiers viendront vous chercher dans votre chambre (avec votre accompagnant(e) s'il(elle) est admis(e) au bloc). Ils vous placeront sur le brancard (lit roulant), et vous transporteront au bloc opératoire. Certaines maternités acceptent que vous arriviez "à pied" au bloc opératoire. Dans ce cas, prévoyez une paire de chaussons afin de ne pas risquer de vous blesser sur le trajet.

Arrivée dans la salle d'opération, on préparera votre accompagnant(e) (tenue stérile et masque), et vous verrez probablement les préparatifs des infirmiers et aide-soignants.

Puis l'anesthésiste arrivera et vous posera probablement une rachi-anesthésie, après avoir déjà localement insensibilisé la zone de la piqûre. On vous allongera ensuite sur la table d'opération.

La suite de l'intervention est la même que pour une césarienne en cours de travail.

Images de césarienne

Pour mieux vous représenter ce qui peut se passer pendant une césarienne, voici quelques sites avec des photos :

Page mise à jour en novembre 2015.